triadisme

14 décembre 2017

le 14 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 193 ) Anthropologie Ternaire 1522) Le 14 décembre 2017

Posté: 02 Juin 2013 12:40 

 

PAGE 193) Anthropologie Ternaire 1522) 

 

Page 193) Anthropologie Ternaire 1522)  L' harmonie substantielle permet cette plasticité pour modeler le corps et pour permettre la transsubstantiation de la matière en chair humaine,  en sang humain,  et en souffle humain . Et ce sont nos habitudes psychologiques en quantités qui permettent cela tout en considérant les qualités de l'âme . L'être humain substantiel, l'être humain qualitatif , l'être humain quantitatif considérant les espaces , les temps , et les nombres. L'être entier participe à ce passage d'une substance à l'autre.

 

Page 193) Anthropologie Ternaire 1523)  En tout il y a les débutants , les progressants,  et les finissants ( suivant les Trois voix de la Vie intérieure). Comme il y a la foi de départ , l'espérance intermédiaire,  et la charité finale éternelle . Il en est ainsi dans les habitudes pour prendre conscience de nos espaces , nos habitudes pour considérer nos temps,  et nos habitudes pour bien calculer nos nombres . Pour savoir,  connaître , et comprendre les profondeurs de chaque chose et de chaque être , les longueurs -largeurs de ceux-ci ,  et les hauteurs comme le Livre de la Sagesse nous l'indique.

 

Page 193) Anthropologie Ternaire 1524)  Nous décidons librement de nos habitudes . Nous modifions nos habitudes à volonté même si certaines se présentent comme étant obligatoires ou du moins fort souhaitables . Partout , et en tous temps,  et en quantités nécessaires nous prenons les habitudes incontournables vitales .

 

Page 193)  Anthropologie Ternaire 1525)  Il existe bien entendu des mauvaises habitudes , et des habitudes indifférentes,  et heureusement des bonnes habitudes .

 

Page 193) Anthropologie Ternaire 1526) Pour permettre de passer des vices aux vertus les  bonnes habitudes de notre volonté , de notre conscience , et de notre intuition sont essentielles .

 

Page 193) Anthropologie Ternaire 1527) Le choix de nos habitudes constitue notre libre arbitre et à la fois nos responsabilités,  face à tous nos droits,  et à tous nos devoirs.

 

Page 193) Anthropologie Ternaire 1528)  Nos habitudes corporelles matérielles , nos habitudes spirituelles vitales immatérielles , nos habitudes intellectuelles de notre esprit-cerveau mixte . En sachant se situer dans les espaces , en sachant se situer dans les temps , en sachant se situer dans les nombres . Passer ainsi de la relativité restreinte incomplète ( espace-temps) à la relativité universelle parfaite ( espace-temps-nombre)

 

Page 193) Anthropologie Ternaire  1529) Nos bonnes habitudes pour mémoriser , nos bonnes habitudes pour conscientiser , nos bonne habitudes pour bien appréhender et ceci avec bonne volonté,  bonne intelligence , et bonne sagesse.

 

 

 

 Suite : PAGE 194) Anthropologie Ternaire 1530) 

 

Posté par Anthropologie 3 à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 décembre 2017

Le 13 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 192) Anthropologie Ternaire 1515) Le 13 décembre 2017

Posté: 01 Juin 2013 12:51 

 

PAGE 192) Anthropologie Ternaire 1515) 

 

Page 192) Anthropologie Ternaire  1515)  Le libre arbitre réfère à nos choix bons , indifférents , ou mauvais tout en considérant le niveau de nos responsabilités , face à nos droits,  et à nos devoirs concernant toutes nos pensées,  de toutes nos paroles , et de toutes nos actions et non seulement face à ce que nous savons mais aussi à ce que nous savons et connaissons et finalement ce que nous savons,  connaissons , et comprenons . L'être entier,  avec ses pulsons , ses émotions , et ses raisons , participe à rendre effectif et vivant  et de plus en plus précis le libre arbitre.

 

Page 192) Anthropologie Ternaire 1516) Tous les faits psychologiques dans notre esprit-cerveau de notre volonté de notre conscience et de notre intuition donc de notre mémoire de notre intelligence et de notre sagesse dépendent de notre âme avec ses émotions spirituelles et de notre corps avec ses pulsions vitales . L'être humain doit cesser de confondre les facultés de l'esprit-cerveau raisonnable avec les facultés de l'âme spirituelle émotionnelles et aussi avec les pulsions sensorielles corporelles . Le corps , l'âme , et l'esprit -cerveau sont distincts et à la fois complémentaires donc ternaires et à la fois constituent un seul et unique être humain entier. 

 

Page 192) Anthropologie Ternaire 1517) Notre esprit -cerveau est tributaire de notre corps et de notre âme, notre conscience raisonnable est tributaire de notre mémoire et de notre intuition , notre intelligence est tributaire de notre volonté et de notre intuition , notre raisons et ses composantes sont tributaires de nos sensations et ses composantes et de nos émotions et ses composantes . Donc notre esprit cerveau mixte est tributaire de notre dimension matérielle et de notre dimension immatérielle. Toutes les maladies intellectuelles,  corporelles,  et spirituelles viennent altérer notre libre arbitre.

 

Page 192) Anthropologie Ternaire  1518)  Le libre arbitre est nié par ceux qui privilégient le déterminisme considérant l'être humain comme un robot et les libertaires qui font de Dieu l'auteur du mal qu'il disent inévitable rendant l'être humain irresponsable de ses pensées,  des ses paroles,  et de ses actions.

 

Page 192) Anthropologie Ternaire 1519)  L' être humain développe tout au cours de sa vie des habitudes sur sa façon de penser , aussi des habitudes sur sa façon de parler et des habitudes sur sa façon d'agir. Il choisit des habitudes intellectuelles des habitudes spirituelles et des habitudes corporelles . Toutes ces habitudes constituent notre niveau de savoir notre niveau de connaissance et notre niveau de compréhension . Disons ceci ; si ça va bien change pas tes habitudes mais si ça va mal change d'habitudes concernant les dimensions qui fonctionnent mal.

 

Page 192) Anthropologie Ternaire 1520)  L'être humain grâce à ses habitudes valables perfectionne sa manière de penser perfectionne sa manière de parler et perfectionne sa manière d'agir . Les mauvaises habitudes détériorent l'être entier dans tous les doutes,  tous les désespoirs , et toutes les haines. 

 

Page 192) Anthropologie Ternaire 1521)  Grâce aux bonnes habitudes l'être humain utilise mieux son espace corporel puis augmente sans cesse ses qualités spirituelles et grandit sans cesse en quantité intellectuelles . Unifiant ainsi son être entier face aux espaces aux temps et aux nombres dans la relativité universelle sans restriction et sans imperfection donc sans ignorances . Nos bonnes habitudes corporelles harmonisent nos solides , nos liquides,  et nos souffles ( Oxygènes) . Nos bonnes habitudes intellectuelles harmonisent notre volonté notre conscience et notre intuition . Nos bonnes habitudes spirituelles harmonisent notre foi , notre espérance,  et notre charité. Et notre foi peut déplacer les montagnes dans toutes les espérances en nous permettant d'accéder à la charité éternelle dans à l'immortalité de cette charité universelle divine qui ne passe pas.

 

 

SUITE:  PAGE 193) Anthropologie Ternaire 1522) 

 

icon_post_target.gif

Posté par Anthropologie 3 à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2017

Le 12 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 191 Anthropologie Ternaire 1508) Le 12 décembre 2017

Posté: 31 Mai 2013 12:36 

 

PAGE 191)  Anthropologie Ternaire 1508) 

 

Page 191) Anthropologie Ternaire 1508) La volonté humaine est activée suivant l'intelligence et la sagesse sinon la volonté fonctionne automatiquement sur sa mémoire sans trop considérer la conscience et l'intuition . La volonté doit cependant respecter les émotions de l'âme et bien harmoniser les pulsions du corps. Cette faculté d'activer notre volonté ou de ne pas l'activer aussi par volonté est en fait notre liberté et à la fois notre responsabilité ou notre devoir et même notre droit . C'est notre libre arbitre. Nécessité d'une charte des droits , des devoirs , et responsabilités pour tous les êtres humains.

 

Page 191) Anthropologie Ternaire 1509) Nous ne sommes pas libre de nos pulsions et de nos émotions car nous les subissons , notre liberté face à ces deux grandes facultés c'est la raison et toutes ses composantes qui constitue notre volonté d'aller vers le mal , l'indifférence confuse , ou le bien sans le mal et sans confusions . La raison domine donc l'être entier lorsque les pulsions ne sont pas trop désordonnées et que les émotions ne sont pas trop voilées.

 

Page 191) Anthropologie Ternaire 1510) Le libre arbitre est essentiellement humain car la raison chez les animaux est entièrement dominé par les pulsions et les émotions . La volonté de la raison chez l'être humain doit vouloir le bien et rejeter le mal et pour vraiment comprendre ces  différentes notions l'être humain doit toute sa vie étudier les vices et les vertus et toujours choisir volontairement les vertus. L'être humain doit unifier ce qu'il a , ce qu'il est,  et ce qu'il veut et ceci dans le respect de sa nature humaine qui est ni angélique,  ni animale ( ni végétale et ni minérale) . La preuve de notre liberté consiste à pouvoir choisir le mal et l'indifférence et leurs effets désastreux au lieu de toujours choisir le bien . 

 

Page 191) Anthropologie Ternaire 1511) Dans le mal et tous les désordres et toutes les ignorances conséquentes l'être humain devient de moins en moins libre  de bien choisir le bien et toujours mieux. Il nécessite alors des grâces divines pour rétablir son être entier dans toute sa perfection pour pouvoir faire de bons choix . 

 

Page 191)  Anthropologie Ternaire 1512)  Nous n'avons donc pas le choix de faire bien pour récolter le bien et de ne pas , un jour ou l'autre , récolter le mal par nos choix de faire mal. L' ignorance n'empêche rien des bons ou mauvais effets même si elle diminue la responsabilité. Certain ont naturellement cette foi du charbonnier cette tendance habituelle d'aller vers le bien et de rejeter le mal , lorsqu'ils en prennent conscience dans l'espérance et la charité habituelles ils doivent l'apprécier au plus haut point . En tout Dieu juge l'intention consciente et non pas simplement les faits. Seul Dieu peut juger les intentions avec exactitudes .

 

Page 191) Anthropologie Ternaire 1513) Sur le plan matériel nous ne sommes pas libre de ne pas manger , ne pas boire et ne pas respirer mais nous sommes libre de choisir de ne pas mal exécuter ces nécessités et aussi libres de ne pas insuffisamment  ou avec excès exécuter ces nécessités. 

 

Page 191) Anthropologie Ternaire 1514) Nous n'avons pas le choix de récolter le mal de l'irrespect des règles , des lois , et des dix commandements . L'entière perfection est difficile à atteindre et rares sont ceux qui y parviennent , cependant ce qui compte dans nos imperfection c'est d'aller essentiellement vers toutes les perfection en évitant chaque jour le mal qui fait mal et en choisissant résolument le bien qui fait du bien. Aller vers la perfection au lieu d'aller vers l'imperfection est déjà être dans la perfection pour toujours . La Parabole des Talents indique la nécessité de toujours remettre à Dieu plus que ce que l'on a reçu . Voilà en quoi consiste notre bonne volonté suivant la gamme de nos intentions.

 

 

SUITE PAGE 192) Anthropologie Ternaire 1515)

Posté par Anthropologie 3 à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2017

le 11 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 190 ) Anthropologie Ternaire 1502) Le 11 décembre 2017

Posté: 30 Mai 2013 12:58 

 

Page 190 ) Anthropologie Ternaire 1502) 

 

Page 190) Anthropologie Ternaire 1502)  Le seul fait de pouvoir choisir entre le mal , l'indifférence , et le bien prouve que l'être humain est libre . L'être humain est libre de choisir l'arbre de vie , ou l'arbre de l'indifférence ordinaire,  ou l'arbre de la confusion du bien et du mal . Depuis la chute originelle dans le mal en nous privant du bien sans le mal nous subissons l'épreuve de la liberté qui consiste à revenir à la vie dans le Bien Éternel. 

 

Page 190) Anthropologie Ternaire 1503) L'être humain est libre de choisir le mal mais il n'est pas libre de subir les horreurs du mal qui sont les maladies , les souffrances , et les morts. Dans le bien il n'y aurait pas de maladies,  ni de souffrances , ni de mort. Nous sommes libre de bien harmoniser nos pulsions , de bien identifier nos émotions,  et de bien gérer notre raison ( Volonté -mémoire, intuition -sagesse, conscience-intelligence). L'être humain n'est pas libre d'agir mal et de collecter du bien de ce mal. L'être humain n'est pas libre de tout savoir , connaître , et comprendre dans l'ignorance , la pauvreté , et l'imperfection. Rien ne sert de mentir car Dieu juge essentiellement les intentions de votre coeur.

 

Page 190) Anthropologie Ternaire 1504) L'être humain n'est pas libre de faire le mal sans détruire la bonne harmonie dans son être entier ,  sans en souffrir et en mourir , sauf lorsqu'il s'endurcit dans le mal en en faisant un bien souhaitable et désirable il peut alors vivre aussi longtemps que dans le bien sans le mal. Nous devons considérer différemment la liberté physiologique, la liberté psychologique , et la liberté spirituelle . Nous pouvons être libre de penser librement sans pouvoir parler  librement et  sans pouvoir agir librement . L'idéal et de bien penser librement de bien parler librement et de bien agir librement . Est vraiment libre celui qui est dans la Vérité car le mensonge empêche la vrai liberté en détruisant tout et tous. Seul le Chemin , de la Vérité , permet la Vie Éternelle.

 

Page 190) Anthropologie Ternaire 1505) Si le choix du mal n'existait pas nous serions tous déterminés à vivre dans le bien sans le mal . Nous devons librement par bonne volonté bonne intelligence et bonne sagesse choisir le bien sans le mal . Dans le mal nous choisissons d'exagérer nos pulsion corporels de choisir nos émotion mauvaises au lieu de nos bonnes émotions spirituelles et de livrer notre raison dans tous les mensonges au lieu de donner exclusivité à la Vérité ( volonté mémoire, conscience -intelligence , intuition -sagesse) . Dans le bien sans le mal nous pouvons choisir de diriger notre être entier vers toujours plus de bien .

 

Page 190) Anthropologie Ternaire 1506)  L'être humain dans les imperfections n'est pas libre d'en récolter du bien mais il reste libre de se tourner vers le bien en acquérant des perfections , c'est à dire en se corrigeant en changeant ses vices pour des vertus . Grâce aux grâces venant de Dieu et des autres comme de nos propres pensées . paroles , et actions ceci est possible. Notre vie temporelle est le temps de l'épreuve de la liberté vers la Vérité ou nous devons quitter notre esclavage mensongère de plus en plus chaque jour.

 

Page 190) Anthropologie Ternaire 1507) Notre conscience constitue la preuve de notre libre arbitre de choisir le mal , l'indifférence , ou le bien. Notre libre arbitre en toute conscience prend ses sources dans les sensations corporelles , puis dans notre imagination intellectuelle et enfin dans nos émotions spirituelles vitales . Si la liberté et le libre arbitre n'existaient pas l'être humain ne serait pas responsable des ses pensées , des ses paroles,  et de ses actions. Même dans le mal sans le bien nous gardons une certaine liberté d'aller toujours vers de plus en plus de mal ou de nous corriger pour choisir peu à peu de vivre essentiellement dans le bien sans le mal. En imitant ceux qui sont dans le mal nous allons vers tous les malheurs , en imitant ceux qui sont dans le bien nous allons vers tous les bonheurs .

 

 

SUITE : PAGE 191) Anthropologie Ternaire 1508) 

 

Posté par Anthropologie 3 à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2017

Le 10 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 189 ) Anthropologie Ternaire 1495) le 10 décembre 2014

Posté: 29 Mai 2013 12:45 

 

PAGE 189 ) Anthropologie Ternaire 1495) 

 

Page 189) Anthropologie Ternaire 1495)  La réalité physique , la réalité charnelle et la réalité sensualiste provenant du corps incluant l'esprit -cerveau viennent essentiellement de l'âme vitale spirituelle humaine qui est la forme du corps qui permet cette forme unique de l'espèce humaine et aussi  de l'identité  vitale de chaque individu.

 

Page 189) Anthropologie Ternaire 1496)  Contrairement aux minéraux , aux végétaux , et aux animaux l'être humain a cette faculté donc cette liberté de ne pas répondre systématiquement aux mouvements instinctifs programmés dans la matière. 

 

Page 189) Anthropologie Ternaire 1497)  Seul l'être humain à cette faculté de sublimer un bien inférieur ou un bien intermédiaire pour atteindre un bien tertiaire supérieur comme dans les cas de la charité face à la foi et l'espérance et dans le cas de l'amour vrai face au désir génital,  et à la simple amitié. 

 

Page 189) Anthropologie Ternaires 1498)  Le but ultime de l'être humain consiste à unifier son être entier ( corps, âme , esprit -cerveau) en unifiant ses pensées , ses paroles , et ses actions dans le bien , sans indifférence , et sans le mal. 

 

Page 189) Anthropologie Ternaires 1499)  Seul l'humanité à une Religion catholique universelle pour pouvoir tous se relier dans la Vérité en adorant la Trinité . Les minéraux , les végétaux , et les animaux subissent pour leur part la division pour pouvoir se multiplier sans fin en additionnant sans cesse les diverses espèces et formes . Nous unir dans la Vérité pour éviter ceux qui se divisent dans tous les mensonges sectaires , ésotériques , et diaboliques..

 

Page 189) Anthropologie Ternaire 1500)  Dans l'atteinte de la perfection éternelle l'être humain à des droits, des responsabilités , et des devoirs donc pas seulement des droits . La charte des devoirs, des responsabilités,  et des droits , catholiques , universelles , et éternelles

 

Page 189) Anthropologie Ternaire 1501)  Nous développons par l'habitude des mauvaises passions ou des bonnes passions . Et ceci s'explique par le fait qu'une personne est soit à l'écoute des ses mauvaises émotions ou de ses bonnes émotions et si la personne divisée sur elle même fait passer le plaisir immédiat plutôt que la joie éternelle et finit par confondre le bien et le mal .

 

Suite : PAGE 190) Anthropologie Ternaire 1502)

 

Posté par Anthropologie 3 à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 décembre 2017

Le 9 décembre 2017

Sujet du message: Page 188 ) Anthropologie Ternaire 1487) Le 9 décembre 2017

Posté: 28 Mai 2013 12:39 

 

PAGE 188 ) Anthropologie Ternaire 1487) 

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1487)  Nos choix humains doivent être pratiques,  réalistes,  et personnels . Donc être possibles avec notre corps, réalistes suivant notre âme spirituelle éternelle,  et être personnels considérant nos choix de vie et suivant ce que le temps,  et les espaces ,  et nos nombres atteignent ,  nous permettent , et nous bonifient .

 

Page 188 ) Anthropologie Ternaire 1488) Tous nos choix doivent être réalistes et conformes à notre nature humaine en partant avec l'idée que la Trinité à créée un monde parfait que nous devons découvrir , admirer,  et respecter au lieu de croire malicieusement que nous sommes supérieurs au Créateur en inventant béquilles par dessus béquilles par la cybernétique souvent inutile en polluant tout et tous.

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1489) Nos actes délibérés suivant notre volonté peuvent être des copies ou encore des intuitions ou simplement des introspections dans notre être entier et dans le monde . Pour conceptualiser pensons aux peintres qui font des copies conformes de ce qu'ils voient , à ceux qui vont toujours plus loin en suivant leurs émotions du moment et vers des abstractions nouvelles et à ceux qui sortent d'eux-mêmes des mémoires profondes , intermédiaires,  et même de surfaces . Donc nous pouvons classer globalement les arts de mémoire volonté passés,  les arts de conscience intelligence présentes , et les arts d'intuition sagesse futuristes .

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1490)  Pensons au peintre qui découvre la forme des traits qu'il dessine après coup et sait s'arrêter à temps pour présenter des figurations . Pensons au peintre qui décide au départ des traits et les décide d'avance visant telles figurations . Pensons au peintre qui comme la plupart des grands peintres utilise une troisième méthode en affichant les deux méthodes à la fois . Pour cette troisième méthode il faut contempler les détails abstraits dans les vêtements et les objets des tableaux des peintres dits réalistes.

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1491) Notre volonté raisonnable intellectuelle utilise donc les pulsion corporelles et les émotions spirituelles pour penser . parler . et agir.

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1492) Notre attention à le choix de se concentrer sur notre conscience sur notre intelligence et sur le présent quantitatif , ou de se concentrer sur notre mémoire sur notre niveau de volonté atteint donc sur notre passé structurel , ou encore de se concentrer sur notre intuition sur notre sagesse atteinte et sur ce qui est à venir dans ce qui est le nouveau  atteint dans nos qualités. Et si possible les trois à la fois suivant des formulations personnelles.

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1493) Nos sensation sensorielles pulsionnelles réfèrent à nos sensations intellectuelles rationnelles et ces dernières s'éclairent de nos sensations spirituelles émotionnelles . Alors notre être entier ternaire est unifié . Nous pensons comme nous parlons et comme nous agissons . Nous conscientisons , comme nous appréhendons , et comme nous mémorisons .

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1494) Notre corps , et notre âme sont tributaires de la liberté de choisir , de notre esprit -cerveau nous devenons de ce fait responsables de nos pensées,  de nos paroles,  et de nos actions . Tout en considérant les influences héréditaires du passé , les influences de notre entourage présent , et les influences extérieures universelles éternelles. Notre attention doit toujours considérer dans notre éternel présence notre être entier : corps matériel , âme immatérielle,  et esprit-cerveau mixte donc à la fois immatériel et matériel.

 

 SUITE : Page 189 ) Anthropologie Ternaire 1495) 

 

Posté par Anthropologie 3 à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2017

le 8 décembre 2017

Sujet du message: Page 187 ) Anthropologie Ternaire 1477) Le 8 décembre 2017

Posté: 27 Mai 2013 11:58 

 

PAGE 187 )  Anthropologie Ternaire 1477) 

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1477)  Les buts vitaux sont le bien pour soi , et en plus le bien pour nos proches et le bien pour tous les êtres humains . Impossible d'agir autrement et être bien dans le bien vers le Souverain Bien.

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1478)  Au départ devant chaque question vitale nous utilisons nos pensées pour les analyser , puis nous passons au choix des paroles nécessaires pour réaliser les solutions trouvées , pour finalement mettre en pratique des actions , conformément à nos pensées,  et nos paroles choisies . 

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1479)  Ce que nous voulons réaliser dépend au départ de ce que nous avons,  et de ce que nous sommes , mais tout dépend aussi de l'espace que nous occupons , des qualités innées et acquises dans les temps vécus , et des nombres des pensées que nous avons atteint dans nos recherches personnelles . 

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1480)  Ce qui compte finalement c'est l'honnêteté avant même l'action bonne ou mauvaise . Car faire le bien avec une mauvaise intention est pire que de faire le mal avec bonne intention , même si la première manière porte son mal à la fin de vie et la deuxième porte son mal habituellement  durant la vie temporelle. 

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1481)  La charité,  dépasse la foi et l'espérance , étant éternelle et rendant les deux première inutiles . Ainsi en est -il pour la volonté , et l'intelligence , qui deviennent inutiles par la sagesse éternelle. Comme le corps temporel et l'esprit -cerveau mortels deviennent inutiles devant le règne éternel de l'âme spirituelle. Notre âme spirituelle doit donc régner par la charité en toute sagesse englobant donc dépassant tout ce qui est temporel.

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1482)  Une intuition de départ suffit pour décider du chemin à prendre dans la vie tout en restant prêt à modifier si nécessaire son parcours et même son but final. 

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1483)  L' intuition de départ , analyse de cet intuition de départ , trouvaille pour améliorer l'intuition de départ , l' intuition de départ avec les améliorations , rationalisation détaillée de cet intuition améliorée , réalisation pratique de cet intuition améliorée .

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1484)  Les animaux ont conscience de leur monde et pas du notre , nous avons conscience de notre monde et pas du monde des purs esprits. Nous pouvons observer le monde des animaux mais les animaux ne peuvent pas observer notre monde dans sa globalité. 

 

Page 187)  Anthropologie Ternaire 1485)  La raison domine en bien ou en mal les pulsions du corps et les émotions de l'âme . La raison est volonté , intelligence , et sagesse étant savoir , connaissance,  et compréhension. Tous les êtres humains utilisent ces différentes composantes consciemment ou inconsciemment . Mieux vaut parvenir à la pleine conscience en étudiant ces différentes dimensions dès la prime enfance et durant toute la vie.

 

Page 187) Anthropologie Ternaire 1486) La liberté humaine se limite à ce que les êtres humains ont la capacité spirituelle,  intellectuelle,  et corporelle d'accomplir . S'envoler , pour voler et planer pour se déplacer avec son corps humain est impossible sans un hélicoptère,  un planeur,  ou une avion.

 

 

Page 188) Anthropologie Ternaire 1487) 

 

Posté par Anthropologie 3 à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2017

Le 7 décembre 2017

Sujet du message: Page 186 ) Anthropologie Ternaire 1470) Le 7 décembre 2017

Posté: 26 Mai 2013 12:47 

 

PAGE 186) Anthropologie Ternaire 1470 ) 

 

Page 186) Anthropologie Ternaire 1470)   Pensées , paroles, actions ; volontaires en conscience occasionnelles , émotives spirituelles particulières , et naturelles instinctives habituelles . Nous réagissons donc suivant nos instincts , suivant nos décisions , et suivant notre moralité spirituelle . Vivre volontairement dans le bien sans le mal change tout pour tous car Dieu juge les intentions et non pas essentiellement les réalisations.

 

Page 186) Anthropologie Ternaire 1471)   Volonté , conscience,  et intuition pour gérer nos matières.  nos liquides , et notre souffle dans le respect ou pas de notre âme qui est notre forme, notre chair humaine , et notre esprit éternel . Ici nous constatons l'importance pour notre esprit-cerveau de respecter notre âme spirituelle pour parvenir à bien gérer les trois composantes physiques de notre cerveau et les trois dimensions de notre corps humain ( digestion, circulation , et respiration ) .

 

Page 186) Anthropologie Ternaire 1472) La volonté dans l'ignorance, le négatif et la régression ; la volonté dans l'indifférence la confusion du bien et du mal et l'individualisme  morbide; la volonté avec pleine conscience et bonne intuition , dans le positif vers toutes les dimensions de toute la création trinitaire donc pour la gloire de Dieu et le salut du monde .

 

Page 186) Anthropologie Ternaire 1473) L'esprit -cerveau humain est notre gage de liberté de penser,  de parler , et d'agir . Cet esprit-cerveau qui décide devient de ce fait responsable de ce qu'il pense de ce qu'il dit et de ce qu'il fait . Nous avons donc le choix de voiler notre âme donc nos émotions et d'abuser notre corps en multipliant  nos pulsions désordonnées . Égaré,  l'esprit -cerveau se prend pour l'âme et abuse son corps en se permettant de voler au lieu de partager,  de mentir au lieu de dire la vérité,  et de tuer au lieu de respecter la vie de tous donc aussi d'idolâtrer la création au lieu d'adorer Dieu seul c'est à dire la très Sainte Trinité. .

 

Page 186) Anthropologie Ternaire 1474)  Les ordres d'analyses d'intentions et de réalisations de notre esprit-cerveau ( mémoire , intelligence , et sagesse) donc de notre volonté,  de notre conscience,  et de notre intuition sont il va de soi tributaire en quantité , des qualités de notre âme , et des substances corporels en plus des influences du monde extérieur à notre être entier qui nourrissent,  abreuvent , et aèrent notre corps , notre esprit -cerveau.  et notre âme .

 

Page 186) Anthropologie Ternaire 1475)   Le mal ce qui fait du mal après nous avoir fait du bien pour nous tromper ; le mal indifférent ou bien ce qui nos rend indifférent et de plus en plus ignorant ; le bien ce qui au début peut nous faire mal ou bien mais qui à la longue nous donne accès au souverain bien éternel. Donc pour juger ce qui est bien indifférent ou mal il faut considérer tous les effets à court moyen ou long terme et pas seulement ce que ça rapporte mais aussi ce que ça nous enlève . Comme exemple le sexe désordonné nous prive d'amitié , et d'amour. La richesse matérielle exagérée peut nous priver , de nos richesse psychologiques,  et de nos richesses spirituelle en accaparant l'être entier vers le matérialisme.

 

Page 186)  Anthropologie Ternaire 1476)  Pour bien vivre dans le bien sans indifférence et sans le mal donc dans la charité rendant caduque la foi temporelle de départ et l'espérance temporelle intermédiaire nous devons éviter la confusion et les inversions de l'arbre du bien et du mal , et ne pas se vouer simplement à l'arbre ordinaire de notre grande solitude , et nous tourner l'être entier vers l'arbre de vie trinitaire . Pour bien vivre dans le bien sans le mal nous devons rechercher en tout et chez tous le beau , le vrai , le bien , le plus , le mieux , l'ordonné. l' éternel, l'universel, l'unité ternaire , la structure tétraédiste , la perfection, vouloir bien avoir ,vouloir bien être , vouloir bien vouloir, une bonne mémoire une bonne conscience une bonne intuition donc une bonne volonté une bonne intelligence et une bonne sagesse . Avoir , être , et vouloir un bon corps, une bonne âme ,et un bon esprit-cerveau 

 

 

SUITE: PAGE 187) Anthropologie Ternaire 1477) 

 

Posté par Anthropologie 3 à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2017

le 6 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 185 ) Anthropologie Ternaire 1461) Le 6 décembre 2017

Posté: 25 Mai 2013 12:44 

 

PAGE 185 ) Anthropologie Ternaire 1461) 

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1461) L'instinct savoir penser , l'instinct savoir parler, l'instinct savoir agir . Donc les instincts innés ou imités et non nécessairement acquis et appris. . Et ces instincts innés paradoxalement n'annulent pas l'individualité donc la personnalité de chaque être humain.

 

Page 185)Anthropologie Ternaire 1462)  Instinctivement toutes les blessures corporelles se réparent . Ainsi en est -Il pour les blessures psychologiques et pour les blessures spirituelles. Cet instinct primaire n'enlève rien à la conscience qui vient en second et aux émotions tertiaires donc supérieures en étant plus subtiles .

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1463)  L' instinct rendu physique n'exclue donc pas l'intellect . et le spirituel,  et ceci en n'excluant pas l'individu c'est à dire la personnalisation donc l'unicité de chaque être .

 

Page 185 Anthropologie Ternaire 1464)  L'instinct chez l'être humain est directement associé aux sensations primaires de survies comme respirer, boire , manger , expirer, uriner, sucer le sein , baver les surplus , pleurer , marmonner, sourire et ainsi de suite .

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1465)  Les instincts de survie spatiale corporels , les instincts de vie quantitatifs psychologiques et les instincts d'éternité qualificatifs spirituels.

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1466) L'être humain harmonise ses instincts ( pulsons -physiques et émotions-spirituelles ) avec sa volonté,  son intelligence,  et sa sagesse donc son esprit-cerveau 

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1467) La volonté , l'intelligence , et la sagesse d'intentions , La volonté l'intelligence et la sagesse d'exécutions, la volonté l'intelligence et la sagesse des bonnes répétitions ou des abstentions .

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1468)  Tous nos mouvements actifs ,intellectuels , et affectifs doivent être harmonisés par notre raison elle- même sous la gouverne de nos émotions. Car c'est notre raison quantitative dominant nos pulsions spatiales et se laissant éclairer par nos émotions qualitatives qui décident de tout avec volonté , intelligence , et sagesse donc avec mémoire , conscience,  et intuition. 

 

Page 185) Anthropologie Ternaire 1469) L'être humain doit considérer le bien matériel en rejetant ce qui est mal et empoisonné, puis considérer le bien intellectuel en toute sagesse et rejeter le mal tout en considérant absolument le bien spirituel en ayant que répulsions pour le mal. Seule façon de vraiment combattre les malheurs, les douleurs et  la mort éternelle .

 

 

SUITE : PAGE 186 ) Anthropologie Ternaire 1470)

Posté par Anthropologie 3 à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2017

Le 5 décembre 2017

Sujet du message: PAGE 184 ) Anthropologie Ternaire 1452) Le 5 décembre 2018

Posté: 24 Mai 2013 13:06 

 

Page 184 ) Anthropologie Ternaire 1452) 

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1452)  Nous ressentons du plaisir lorsque nous avons l'essentiel ,  lorsque  nous sommes ce que nous devons être , et que nous réalisons ce que nous voulons accomplir . Nous ressentons du plaisir à donner , puis lorsque quelqu'un donne ou reçoit , et lorsque nous recevons . Et ceci autant sur les plans physiques,  psychiques , que spirituels . 

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1453)  Les douleurs sont intenses , médianes , ou faibles suivant la sensibilité de nos sens atteints par les désordres , suivant le niveau de notre conscience raisonnable intellectuelle , et suivant le niveau moral de nos émotions spirituelles . La douleur est un indicateur d'erreurs pour que chacun puisse se corriger .

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1454)  Les douleurs , le bien-être dans l'insensibilité,  et les plaisirs nous proviennent suivant la relativité universelle c'est à dire l'espace occupé, les temps de vie, et les nombres atteints par l'être entier donc par le corps physique , par l'esprit -cerveau psychique , et  par l'âme spirituel . 

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1455)   La douleur , comme le plaisir , et l'insensibilité sont souvent concentrés physiquement et dépendent aussi des qualités atteintes par ces sensations dans la durée , et dans la quantité. Pour le même mal ou pour le même bien certains souffrent ou jouissent plus ou moins que d'autres. Tout dépend de l'évolution de chaque personne dans ces domaines.

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1456) Dans le plaisir l'espace,  le temps, et la quantité semblent raccourcir  tandis que dans la douleur tout semble être trop grand,  trop long,  et multiplié. Ces sensations conséquentes dirigent l'être entier .

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1457)  Le plaisir , la joie , et l'amour venant des bonnes émotions , des bonnes raisons , et des bonnes pulsions tandis que le déplaisir, la tristesse , et la haine venant des mauvaises émotions , et des mauvaises raisons à mauvaise volonté , et des mauvaises pulsions désordonnées . Celui qui s'endurcit dans le mal inverse alors les plaisirs et les déplaisirs .

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1458) Partout,  en tout , et envers tous nous devons considérer les différents niveaux des douleurs , des insensibilités , et des plaisirs . 

 

Page 184 Anthropologie Ternaire 1459)  Nous devons considérer le développement anarchique des sadiques et des masochistes mais aussi l'erreur mortel de ceux qui se disent au-delà du bien et du mal dans l'indifférentisme et l'insensibilité face au pires crimes  commis contre eux et contre les autres

 

Page 184) Anthropologie Ternaire 1460) Tout être normal fuit la douleur et cherche le plaisir , fuit le mal et cherche le bien , fuit les vices et cherche les vertus, fuit le doute et cherche la foi, fuit le désespoir et cherche l'espoir, fuit la haine et cherche l'amour, fuit la maladie et cherche la santé, fuit l'idolâtrie et cherche l'adoration , fuit la division sectaire mensongère et cherche l'unité de l'unique religion véridique catholique donc universelle .

 

 

SUITE : PAGE 185) Anthropologie Ternaire 1461) 

 

Posté par Anthropologie 3 à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]