Sujet du message: PAGE 223 ) Anthropologie Ternaire 1748) Le 13 janvier 2018

Posté: 01 Juillet 2013 11:41 

 

PAGE 223 ) Anthropologie Ternaire 1748) 

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1748) Le retour au néant de quoi que ce soit et de qui que ce soit dans la création n'est pas dans le plan de Dieu . La matière originelle est en perpétuelle re-transformation et les êtres individuels seront régénérés et ressuscités dans la sanctification ,  dans la glorification,  et dans l'immortalité .

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1749)  Seul Dieu peut anéantir la vie mais ce retour au néant ( exnihilo) n'est pas dans son plan , l'être humain n'a pas ce pouvoir d'anéantir il peut que déformer , transformer , et réformer .

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1750)  Le pouvoir fondateur de l'être humain se limite à la procréation . L'être humain n'a même pas le pouvoir de tuer dans le sens anéantissement . L'être humain devra rendre compte des personnes qu'il avorte , qu'il pousse au suicide,  et qu'il euthanasie. Tuer est un péché mortel pour l'âme du tueur ,  car en tuant un autre de corps il tue sa propre âme en la livrant au mal dans la mort éternelle .

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1751)   Dieu est la Vie de départ . L'être humain par sa liberté participe à la vie en évolution ou en régression suivant les bons ou mauvais choix qu'il fait . Dieu empêche l'anéantissement de quoi que ce soit ou de qui que ce soit par le pardon, la régénération , et la résurrection.

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1752)   Dieu est la Vie mais toute la Création est vivante par grâce donc  la vie est en perpétuel mouvement vers toujours mieux lorsque celle -ci n'est pas en régression dans le mal .

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1753)  Dieu à créé un monde vivant entièrement bon mais durant l'épreuve de la liberté depuis la chute des anges , puis la chute des êtres humains , et finalement la chute de la nature Dieu permet temporairement le mauvais pour que les bons anges et les bons êtres humains rétablissent  par grâce la création dans toute sa perfection originelle de sa semence à son élaboration.

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1754)  L'être humain est libre de choisir le bien ou le mal mais il doit redevenir libre de choisir clairement le bien sans le mal donc  de choisir la vie sans la mort. Prenons l'exemple de la cigarette dommageable , l'être humain est libre de fumer ou de ne pas fumer mais en fumant il devient esclave de la nicotine qui cause la mort . Il doit donc pour devenir vraiment libre cesser de fumer ce poison car le fumeur est esclave de la cigarette . La liberté est une valeur divine permettant de choisir le bien et de rejeter le mal .

 

Page 223) Anthropologie Ternaire 1755) Dieu n'impose pas de force par sa toute puissance la  bonne liberté car si c'était le cas nous serions des robots et tous nous serions sauvés et obligés de vivre dans le bien sans le mal. Par contre la Très Sainte Trinité accorde ses Grâces, les Pardons,  et les Sanctifications dans la Résurrection générale pour le meilleur ou pour le pire à tous mais tous nous sommes libre d'accepter ou de refuser la Vie trinitaire dans la Perfection en évitant la réprobation infernale . Là ou le péché mortel règnes les grâces rédemptrices christiques se multiplient . 

 

 

SUITE :  Page 224) Anthropologie ternaire 1756)