Sujet du message: PAGE 250 ) Anthropologie Ternaire 2009) le 9 février 2018

Posté: 27 Juillet 2013 13:07 

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2009) 

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2009)  Pour Platon le monde des idées est Dieu au dessus de l'âme du monde et au dessus du monde que permet l'âme du monde . Voilà l'erreur ou la Psyché passe au dessus de l'âme et des corps que permet cet âme . Avec la philosophie grecque c'est le règne de l'arbre de la confusion du bien et du mal dans les apparences premières des jouissances et l'indifférentisme ou même dans les inversions ou le bien devient un mal et le mal devient un bien souhaitable et désirable . La réalité exige de soumettre , dans le bien sans les mal l'esprit -cerveau des idées , à l'âme pour bien gérer les pulsions du corps. Tous les problèmes humains viennent ce cette confusion donnant la suprématie à l'esprit-cerveau des idées .

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2010)  Chez Platon et les philosophes grecs il y a une multitude de confusions entre la réalité matérielle la réalité spirituelle et la réalité intellectuelle et aussi concernant la véritable nature de Dieu face à sa Création et dans la Création , face à l'immortalité et l'éternité passée et à venir de la matière . Et suite à certains propos d'interprétations de la réalité c'est évident que la théologie Israélites mal interprétée par ces philosophes avait tout de même une grande influence . Philosophie grecque de 500 av JC à 500 après JC , théologie israélite et catholique de 1000 av JC à Jésus Christ plus le 2000 ans de bonnes interprétations  de la théologie catholique .

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2011)  Trois grandes erreurs platonicienne païenne : 1) Méconnaissance de la loi universelle de Cause à Effet , la cause première de toute la perfection du monde étant la Très Sainte Trinité. 2) Inversion de la Cause et de l'Effet , pour Platon l'Effet matériel devient la Cause première éternelle incréée de l'exigence de l'Âme du monde et des Idées . 3) Saint Augustin et Saint Thomas à partir de la Révélation biblique rétabliront la véritable structure du monde et la place suprême du Créateur et surtout la place inférieure du monde sensible matériel et aussi du monde des idées intellectuel face au monde spirituel et face à Dieu. Platon applique aux choses ce qui appartient aux concepts . Il inverse les pouvoirs 

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2012)   Les trois erreurs fondamentales de Platon concernant l'âme humaine ; 1) Il pense l'âme préexistante donc incréé et son union au corps comme accidentelle en plus d'être répétitive ( réincarnation) au lieu de la réalité d'une âme créée pour l'éternité par Dieu permettant le corps et son esprit-cerveau ( incluant dans la mort et la résurrection) . 2) Il croit que l'âme et le corps sont incompatibles et que l'esprit-cerveau est l'âme 3) Par contre il croit en l'immortalité de l'âme même s'il confond l'âme spirituelle immortel et l'esprit cerveau intellectuel des idées qui en fait est le bilan de vie de l'âme permettant le corps , ce corps incluant l'esprit -cerveau . 

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2013) L'erreur globale de la philosophie  contre le catholicisme est de croire le monde passé éternel et de croire en des réincarnation mécaniques éternelles . Pour le catholicisme le monde à été créé  par Dieu et nous ressuscitons une seule fois .

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2014) Pour Platon qui confond l'âme et l'esprit-cerveau cette âme dont il prend conscience est composée de trois parties et non pas simple comme c'est le cas de l'âme vitale spirituelle . 1) La partie inférieure des sensations , 2) La partie intermédiaire des opinions 3) La partie supérieure immortelle allant jusque'à la sagesse par la volonté . En fait Platon explique l'esprit cerveau ( mémoire conscience intuition) et nomme cet esprit cerveau âme . Mais c'est Aristote qui expliquera la liberté que Platon ne fait qu'entrevoir .

 

Page 250) Anthropologie Ternaire 2015) Encore une fois dans sa morale à trois dimensions Platon présente les plaisirs physique comme insatisfaisants, les plaisirs spirituels comme imparfaits et les plaisirs intellectuels par les arts comme dominant l'être entier. Donc il fait passer le psychologique avant le spirituel et situe le physique en dernier. Pour Platon le véritable bonheur est dans la joie que procure le bien . Reste bien entendu à bien distinguer le mal le bien et le mieux sans le pire . Alors il faut étudier les vices, les tiers exclus mixtes , et les vertus.

 

 

SUITE : PAGE 251 ) Anthropologie Ternaire 2016)