Sujet du message: PAGE 255 ) Anthropologie Ternaire 2041) Le 14 février 2018

Posté: 01 Août 2013 13:03 

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2041) 

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2041)  Il y a l'avoir , il t a l'être , et il y a le vouloir donc le corps , l'âme, et l'esprit-cerveau . Et le vouloir à pour but ultime le bien , la perfection,  et la vie éternelle et cette fin à atteindre par l'esprit -cerveau en harmonisant bien la morale universelle et les pulsions de son corps et c'est cette âme parfaite immortelle unique que Dieu à créé dès la conception-procréation . 

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2042) Aristote , comme Socrate , et Platon , fonde sa morale pour justement cette fin dernière dans le Bien. Le bonheur suprême est dans ce qu'il y a de plus évolué dans l'être humain et c'est ce qu'il faut développer : c'est selon Aristote l'intelligence . Nous savons qu'il y a la mémoire , l'intelligence,  la sagesse , comme il y a l'avoir , l'être,  et le vouloir comme il y a la volonté , la conscience , et l'intuition tout comme il y a la pulsions physiques , les émotions spirituelles , et les raisons intellectuelles . Et il faut unifier l'être entier dans le bien par le bien sans le mal donc dans les vertus par les vertus sans les vices .

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2043)  Bien entendu la notion mécanique et finaliste de la sensualité et l'erreur réincarnationnisme empêchaient les adeptes de la philosophie grecque de bien concevoir la liberté et la vrai fin que Notre Sauveur Notre seigneur Jésus Christ précisa il y a 2000 ans . Mille ans plus tard Saint Thomas viendra et précisa tout la Vérité Révélée par L'ancien et le Nouveau Testament concernant la création, la liberté, le péché, la purification , l'adoration , la communion , l'état de grâce, la résurrection , la sanctification-régénération et la vie éternelle donc l'immortalité .

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2044) La Famille gère les besoins naturels , l'Église gère les besoins spirituels,  et l'État gère les besoins intellectuels . Depuis 2000 ans la morale naturelle individuelle et surnaturelle à été développée en dogmes inévitables par la théologie catholique . Et l'unique Religion est la religion divine catholique et reste deux mille ans plus tard la seule et unique religion car toutes les autres croyances sont sectaires , sans dogmes , et sans chef . L'apologétique catholique explique avec détails les erreurs fondamentales des autres croyances et corrige les mensonges anti catholiques qu'ils colportent en trompant toute l'humanité.

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2045)  Dans ses oeuvres l'être humain développe l'esthétique donc le beau, la poésie ( la mystique ) donc le bon et la rhétorique donc le bien . La physique, la métaphysique , l'intellectualisme . Suivant les espaces,  les temps,  et les nombres considérant les pulsions physique.  les émotions spirituelles,  et les raisons psychiques .

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2046)  Dans ses oeuvres métaphysiques et théologiques Aristote démontre l'existence de Dieu . Il démontre cette existence divine par l'ordre parfaite du monde , par la nécessité d'un premier moteur permettant le mouvement dans toute la matière , Dieu est l'acte pur , la Perfection subsistante . Mais les philosophes grecs ne croyant pas en la Création et du seul fait que l'être humain ne peut rien créé de rien ignorent et prouvent malgré eux l'entière nécessité du Créateur ayant créé de rien ( ex-nihilo) toute la réalité comme l'enseigne la Révélation divine depuis 1000 ans avant Jésus Christ que le Sauveur précisa dans sa Révélation allant à l'encontre de la philosophie grecque imparfaite.

 

Page 255) Anthropologie Ternaire 2047)  Pour prouver l'existence de Dieu Aristote emploie les attributs négatifs et les attributs positifs suivant : immatériel, inaccessible, immuable, impassible, immobile, simple, sans grandeur, sans quantité, indivisible, unité , unique, parfait ,solitaire, Acte pur . Puis positif : éternel, parfait, bonté absolu, bien suprême, esprit, intelligence, ordonnateur du cosmos, plénitude, le vivant parfait, béatitude suprême, Mais ce Dieu d'Aristote n'est ni le Créateur du monde ce monde qu'il ne connaît même pas, Dieu n'est que la providence le premier moteur et la fin dernière . Ce Dieu mécanique est loin de la Trinité divine donc de son Omniprésence, son Omniscience et son Omni-puissance . En plus la religion , d'Aristote croyant en la réincarnation ne rejette pas entièrement le polythéisme païen de la multitude des faux dieux et leurs pouvoirs sur les sphères inférieures .

 

 

 

SUITE : Page 256) Anthropologie Ternaire 2048)