Sujet du message: Page 299 ) Anthropologie Ternaire 2261) Le 30 mars 2018

Posté: 30 Sep 2013 12:05 

 

PAGE 299 ) Anthropologie Ternaire 2261) 

 

Page 299) Anthropologie Ternaire 2261) Réaction sentimentale : Le phénoménisme de Hume , qui détruisit les fondements mêmes de la morale et de la science , suscita deux réactions : celle de Kant et celle de l'école Écossaise avec surtout Thomas Reid. Reid rétablit l'âme donc la raison, la conscience , et la mémoire et dans l'intelligence il distingue les appétits, les désirs ,et aussi les passions que nous pouvons identifier aux pulsions, aux raisons , et aux émotions mais en ne confondant pas l'esprit-cerveau et l'âme en considérant l'être entier selon 1- Thesallonicien V-23 : le corps , l'âme,  et l'esprit (- cerveau) . 

 

Page 299) Anthropologie Ternaire 2262)  Selon Reid les passions influencent à la fois le corps et l'esprit ( cerveau) car de toutes façons le cerveau permettant l'esprit humain est une partie du corps , ce corps que permet l'âme . La vie humaine par elle même exige la morale donc le besoin vital de distinguer le mal , l'indifférent, et le bien . 

 

Page 299) Anthropologie Ternaire 2263)  La morale se résumant au DÉCALOGUE . L'être humain possède les sens mystérieux et incontournables du beau, du bon , et du bien , contrant le laid. le mauvais , et le mal . Le vrai et le faux sont irréconciliables . Puis nous arrivons au criticisme de Kant ( 1724-1804) .

 

 

SUITE : Page 300 ) Anthropologie Ternaire 2264)